International Holocaust Remembrance Day/Journée de commémoration des victimes de l’Holocauste

Loading Events

Educating for a Better Future : the Role of Historical Sites and Museums in Holocaust Education

 Those who deny or relativize the crimes of the Holocaust seek to perpetuate the causes of genocide and to revive violence. Education remains the last bastion to protect us against this threat, and this is where UNESCO’s mission takes on its full significance.   Irina Bokova, UNESCO Director-General

Every year around 27 January, UNESCO pays tribute to the memory of the victims of the Holocaust and reaffirms its commitment to counter antisemitism, racism and all other forms of intolerance that may lead to group targeted violence. 27 January marks the anniversary of the liberation of the Nazi German Concentration and Extermination Camp of Auschwitz-Birkenau by the Soviet troops in 1945 and was officially proclaimed International Day of Commemoration in Memory of the Victims of the Holocaust by the United Nations General Assembly. This year’s International Day is placed under the theme “Educating for a Better Future: The Role of Historical Sites and Museums in Holocaust Education”.

Beyond their initial function to bear witness to the crimes perpetrated, memorial sites play a fundamental role in educating about the genocide of the Jewish people and other crimes perpetrated by the Nazi regime and its collaborators. Memorial sites combine the functions of education, cultural and research centers as well as museums. They ensure capacity building for education stakeholders, produce education resources and, due in part to the particular learning experience they provide, are laboratories for innovative pedagogies. The International Day will highlight their indispensable role, and examine how memorials and museums tackle contemporary issues with young people, helping them to make sense of the past and be more active citizens in today’s societies.

Action:

Education can play a key role in preventing genocide by providing a forum to address past violence while promoting the knowledge, skills, values and attitudes that can help prevent current day group-targeted violence.

Trailer: Le Maestro, Pour que vive la musique des camps

___________________________________________________

Éduquer pour un avenir meilleur : le rôle des sites historiques et des musées dans l’enseignement de l’Holocauste

Ceux qui nient ou relativisent les crimes de l’Holocauste cherchent à perpétuer les causes du génocide et à ranimer la violence. L’éducation est le dernier bastion qui nous protège contre cette menace et c’est là que la mission de l’UNESCO prend tout son sens.   Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO

Chaque année, le 27 janvier, l’UNESCO rend hommage à la mémoire des victimes de l’Holocauste et réaffirme son engagement contre l’antisémitisme, le racisme et toutes les autres formes d’intolérance qui peuvent conduire à une violence collective ciblée. Le 27 janvier est la date anniversaire de la libération du camp de concentration et d’extermination allemand nazi d’Auschwitz-Birkenau par les troupes soviétiques en 1945. Cette date a été officiellement choisie comme Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste par l’Assemblée générale des Nations Unies. Cette année, la Journée internationale est placée sous le thème “Éduquer pour un avenir meilleur : le rôle des sites historiques et des musées dans l’enseignement de l’Holocauste”.

Au-delà de leur fonction initiale de porter témoignage des crimes commis, les sites de mémoire jouent un rôle éducatif essentiel sur le génocide du peuple juif et les autres crimes perpétrés par le régime nazi et par ses collaborateurs. Les sites de mémoire combinent les fonctions d’éducation, de centres culturels et de recherche ainsi que de musées. Ils assurent le renforcement des capacités des enseignants, produisent des ressources éducatives et, en partie grâce à l’expérience d’apprentissage particulière qu’ils procurent, constituent de véritables laboratoires en matière d’innovation pédagogique. La Journée internationale mettra en lumière leur rôle indispensable et examinera la façon dont les mémoriaux et les musées traitent des problèmes contemporains avec les jeunes, les aidant à faire sens du passé pour mieux être actifs dans les sociétés d’aujourd’hui.

Action:

L’éducation peut jouer un rôle essentiel dans la prévention des génocides en offrant un cadre dans lequel il est possible d’aborder les violences passées tout en encourageant la connaissance, les compétences, les valeurs et les attitudes susceptibles de contribuer à prévenir les violences actuelles à l’encontre de certains groupes.

Teaser – Le Maestro, Pour que vive la musique des camps