World Poetry Day/Journée mondiale de la poésie

Loading Events
This event has passed.

Source: United Nations

“Poetry is a window onto the breath-taking diversity of humanity.” — Irina Bokova, UNESCO Director-General

Poetry reaffirms our common humanity by revealing to us that individuals, everywhere in the world, share the same questions and feelings. Poetry is the mainstay of oral tradition and, over centuries, can communicate the innermost values of diverse cultures.

In celebrating World Poetry Day, March 21, UNESCO recognizes the unique ability of poetry to capture the creative spirit of the human mind.

decision to proclaim 21 March as World Poetry Day was adopted during UNESCO’s 30th session held in Paris in 1999.

One of the main objectives of the Day is to support linguistic diversity through poetic expression and to offer endangered languages the opportunity to be heard within their communities.

The observance of World Poetry Day is also meant to encourage a return to the oral tradition of poetry recitals, to promote the teaching of poetry, to restore a dialogue between poetry and the other arts such as theatre, dance, music and painting, and to support small publishers and create an attractive image of poetry in the media, so that the art of poetry will no longer be considered an outdated form of art, but one which enables society as a whole to regain and assert its identity.

Background

Held every year on 21 March, World Poetry Day celebrates one of humanity’s most treasured forms of cultural and linguistic expression and identity. Practiced throughout history – in every culture and on every continent – poetry speaks to our common humanity and our shared values, transforming the simplest of poems into a powerful catalyst for dialogue and peace.

UNESCO first adopted 21 March as World Poetry Day during its 30th General Conference in Paris in 1999, with the aim of supporting linguistic diversity through poetic expression and increasing the opportunity for endangered languages to be heard.

World Poetry Day is the occasion to honour poets, revive oral traditions of poetry recitals, promote the reading, writing and teaching of poetry, foster the convergence between poetry and other arts such as theatre, dance, music and painting, and raise the visibility of poetry in the media.  As poetry continues to bring people together across continents, all are invited to join in.

Action:

_______________________________________________________________________
« La poésie est une fenêtre sur l’époustouflante diversité de l’humanité. » — Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, 21 mars 2017

La poésie contribue à la diversité créative, en interrogeant à nouveau notre usage des mots et des choses, nos modes de perception et notre compréhension du monde. À travers ses associations, ses métaphores et sa propre grammaire, la langue poétique peut être une autre facette du dialogue entre les cultures. Elle cultive la diversité dans le dialogue, la libre circulation des idées par le mot, la créativité et l’innovation. La Journée mondiale de la poésie est une invitation à réfléchir sur la puissance du langage et le plein épanouissement des capacités créatrices de chacun.

Lors de sa 30e session tenue à Paris en octobre-novembre 1999, la Conférence générale de l’UNESCO a décidé de proclamer le 21 mars, Journée mondiale de la poésie.

Il est évident que l’initiative d’une action mondiale en faveur de la poésie donnerait une reconnaissance et une impulsion nouvelle aux mouvements poétiques nationaux, régionaux et internationaux. Cette action devrait avoir pour objectif principal de soutenir la diversité des langues à travers l’expression poétique et donner à celles qui sont menacées l’opportunité de s’exprimer au sein de leur communauté respective.

L’UNESCO invite les États Membres à participer de manière active dans la célébration de cette Journée, aux niveaux local et national, avec la participation active des commissions nationales, des ONG ainsi que des institutions publiques et privées concernées (écoles, municipalités, communautés poétiques, musées, associations culturelles, maisons d’édition, collectivités locales, etc.).

Poésie et société

Il existe dans le monde contemporain des besoins insatisfaits en matière esthétique. La poésie peut y subvenir dans la mesure où son rôle social de communication intersubjective est reconnu et où elle demeure le moyen d’éveil et d’expression de la prise de conscience.

On assiste depuis vingt ans à un véritable mouvement en faveur de la poésie, avec la multiplication des activités poétiques dans les différents États Membres et un accroissement du nombre des poètes.

Il s’agit d’un besoin de société qui pousse les jeunes en particulier à revenir aux sources et constitue un moyen pour eux de se confronter à eux-mêmes, alors que le monde extérieur les attire irrésistiblement hors d’eux-mêmes.

De plus, le poète, en tant que personne, prend un rôle nouveau car les soirées poétiques avec lecture de poèmes par les poètes eux-mêmes sont de plus en plus appréciées du public.

Ce mouvement de société dans la reconnaissance des valeurs ancestrales est aussi un retour vers la tradition orale et l’acceptation de la parole en tant qu’élément sociabilisant et structurant de la personne.

Il existe encore une tendance dans les médias et le grand public en général à refuser de prendre au sérieux le poète. Il est utile d’agir pour s’en libérer afin que cette image soit révolue et que la poésie puisse avoir droit de cité dans la société.

Action:

Écrivez des poèmes en classe.