World Science Day for Peace and Development/Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement

Loading Events
This event has passed.

Source: United Nations 

Source: Unesco

Science is highly diverse. Each year, World Science Day for Peace and Development offers an opportunity to demonstrate why science is relevant to people’s daily lives and to engage them in debates on related issues.

Citizens’ participation in governance is the core of democracy and an indispensable prerequisite for the empowerment of people. Science communication is crucial for public participation and engagement and in this regard, science centres and museums’ role goes beyond providing information on scientific issues. They are places where people can come together and explore the very mysteries that make up our world. They are fostering creativity, increasing scientific literacy, supporting teachers to inspire their students in STEM, improving the quality of science education and promoting learning experiences within a social context, as well as changing possible negative perceptions of the impact of science on society, thus attracting youths to science careers and encouraging them to experiment and expand our collective knowledge.

Proclaimed by the UNESCO General Conference (Resolution 31C/ 20) in 2001, the World Science Day for Peace and Development is an annual event celebrated all over the world to recall the commitment made at the UNESCO-ICSU World Conference on Science (Budapest 1999).

The purpose of World Science Day for Peace and Development is to renew the national, as well as the international commitment to science for peace and development and to stress the responsible use of science for the benefit of society. The World Science Day for Peace and Development also aims at raising public awareness of the importance of science and to bridge the gap between science and societies.

Background

The organization of a focused event related to the commitment to science and society was one of the positive outcomes of the 1999 World Conference on Science in Budapest. It was considered an opportunity to reaffirm each year the commitment to attaining the goals proclaimed in the Declaration on Science and the Use of Scientific Knowledge and to follow up the recommendations of the Science Agenda: Framework for Action.

The rationale of celebrating a World Science Day for Peace and Development has its roots in the importance of the role of science and scientists for sustainable societies and in the need to inform and involve citizens in science. In this sense, a World Science Day for Peace and Development would offer an opportunity to show the general public the relevance of science in their lives and to engage them in discussions. Such a venture would also bring a unique perspective to the global search for peace and development.

The first World Science Day for Peace and Development was celebrated worldwide on 10 November 2002 under UNESCO auspices. The celebration involved many partners, such as governmental, intergovernmental and non-governmental organizations, UNESCO National Commissions, scientific and research institutions, professional associations, the media, science teachers and schools.

Action:

Quality science education tackles both global and local challenges

UNESCO provides exciting opportunities for the public and schools to discover and experience many aspects of science, including its applications in daily-life, its relevance on societal and environmental concerns. Information about the impact of scientific research on specific issues is being made accessible – including local and global trends and perspectives on science for sustainable development in different parts of the world, such as solutions and opportunities offered in the African context.

This enables policy-makers to develop and implement evidence-based decisions, and demonstrates that science is at the core of the technological advancements that shape today’s economies and societies.

A few examples:

_____________________________________________________________________

Le champ de la science est immense. Chaque année la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement permet de rappeler l’importance de la science dans la vie quotidienne, et d’engager le grand public dans les débats autour de ces questions.

Décidée par la Conférence générale de l’UNESCO, lors de sa 31e session, la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement est un évènement annuel célébré partout dans le monde pour rappeler l’engagement pris à Budapest à l’occasion de la Conférence mondiale sur la science, organisée par l’UNESCO en coopération avec le Conseil international pour la science (ICSU) en 1999.

La participation citoyenne à la gouvernance est au cœur de la démocratie et un prérequis indispensable à l’autonomisation des peuples. Dans ce domaine, la transmission de la science est cruciale pour la participation et l’engagement publics. Le rôle des centres et musées scientifiques va donc bien au-delà de la diffusion d’informations sur la science. Ce sont des lieux où l’on se réunit pour explorer les mystères de notre monde. Ce sont également des lieux qui œuvrent pour le développement de la créativité et de la connaissance scientifique, fournissant un support unique aux professeurs pour inspirer leurs étudiants. Cet apport permet d’améliorer la qualité de l’éducation scientifique, de promouvoir une expérience éducative sociale ainsi que de changer les perceptions négatives des impacts de la science sur la société. Les jeunes étudiants sont ainsi attirés par des carrières scientifiques et encouragés à faire des expériences et à accroître nos connaissances collectives.

Lancée par l’UNESCO en 2001, la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement est célébrée chaque année dans le monde entier le 10 novembre. Elle est l’occasion de rappeler le mandat et l’engagement de l’UNESCO pour la science.

Cet événement annuel a été instauré à la suite de la Conférence mondiale sur la science, organisée conjointement par l’UNESCO et le Conseil international sur la science à Budapest (Hongrie) en 1999. Cette Journée mondiale offre chaque année la possibilité de réaffirmer notre engagement pour atteindre les objectifs énoncés dans l’un des documents jumeaux adoptés par la Conférence mondiale sur la science : la Déclaration sur la science et l’utilisation du savoir scientifique, ainsi que les recommandations contenues dans l’Agenda pour la science de la Conférence – Cadre d’action.

Les raisons qui ont conduit à la célébration annuelle de la Journée mondiale de la science trouvent leurs racines dans le besoin d’établir un nouveau contrat social pour la science, qui rende compte de l’importance du rôle que la science et les scientifiques jouent dans la création de sociétés durables et qui garantisse que les citoyens sont informés des développements en science et responsabilisés pour prendre part à la science. En ce sens, la Journée mondiale de la science aide à montrer au grand public en quoi la science a sa place dans la vie quotidienne et à le conduire à s’engager dans les débats sur ces questions.

Depuis sa création, la Journée mondiale de la science a également généré des projets concrets et construit des passerelles entre la science et la société. Des partenaires comme les Commissions nationales de l’UNESCO, des organisations intergouvernementales et non-gouvernementales, des institutions de recherche scientifique, des associations professionnelles, les médias, les écoles et les enseignants en sciences se sont engagés chaque année dans la célébration de la Journée mondiale de la science, contribuant ainsi à son succès. Au niveau gouvernemental, plusieurs ministères ont renouvelé leur engagement de lever des fonds pour la science; d’autres ont choisi la Journée mondiale pour lancer un nouveau programme de politique scientifique impliquant des institutions scientifiques, la société civile, des universités et des écoles.

La Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement a également généré des projets visant à promouvoir la coopération scientifique entre scientifiques vivant dans des régions marquées par des conflits. La création de l’Organisation scientifique israélo-palestinienne (IPSO) en est l’un des exemples.

Tous les deux ans, le Forum mondial sur la science ponctue la Journée mondiale de la science.

Action:

La qualité de l’éducation des sciences relève aussi bien les défis locaux que mondiaux

UNESCO offre des possibilités intéressantes au public et aux écoles pour découvrir et expérimenter les nombreux aspects de la science, incluant ses applications dans la vie quotidienne, sa pertinence sur les préoccupations sociétales et environnementales. L’information sur l’impact de la recherche scientifique sur des questions spécifiques est accessible – y compris les tendances et les perspectives locales et mondiales sur la science pour le développement durable dans les différentes régions du monde, telles que les solutions et les opportunités offertes dans le contexte Africain.

Cela permet aux décideurs politiques de développer et de mettre en œuvre des décisions sur des approches fondées, et de démontrer que la science est au cœur des avancées technologiques que façonnent les économies et les sociétés d’aujourd’hui.

Quelques exemples :