“Chaque année, nous nous écartons de plus en plus loin.”
Le 13 décembre 2019

Le 12 décembre dernier, le gouvernement Legault a offert au secteur public une augmentation de salaire de 7 % sur cinq ans.

Plus tôt cette semaine, Statistique Canada a publié les salaires des enseignants de partout au Canada pour l’année scolaire 2017-2018.

La publication (disponible ici : https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/81-604-x/2019001/tbl/tblc3.1-fra.htm) montre un écart de 13 % entre les salaires des enseignants au Québec et la moyenne canadienne en 2017-2018. Pire encore, par rapport à leurs collègues des autres provinces, les enseignants du Québec auront besoin d’au moins cinq années de service supplémentaires pour atteindre le sommet de leur échelle salariale.

« C’est insuffisant. Cette année, l’inflation au Québec a atteint plus de 2 %. Pour maintenir notre pouvoir d’achat déjà réduit, il nous faudra au moins 2 % par an. Cela ne comprend pas les innombrables autres années où les augmentations salariales étaient insignifiantes et beaucoup plus faibles que l’inflation. Chaque année, nous nous écartons de plus en plus loin. Pourquoi les enseignants ne sont-ils pas respectés dans cette province ? Notre pouvoir d’achat est toujours en baisse. C’est très décevant ! »

Heidi Yetman
Présidente de l’APEQ